Publié le 01/03/2019 par Marie
Marie
Interface Audio

Comment choisir son interface audio ?


Même si votre ordinateur en possède déjà une, celle-ci n'est pas optimisée de base pour la MAO, la première raison d'acquérir une carte son externe est donc d'améliorer la qualité audio de votre Home Studio.
A noter qu'une interface audio peut également être appelée Carte Son : il s'agit exactement de la même chose.

Le choix de la carte son externe est donc l’un des éléments les plus importants mais aussi les plus difficiles du musicien. On trouve en effet de plus en plus de marques et de modèles sur le marché, et les nombreuses caractéristiques techniques que peuvent présenter les cartes son, rendent la tâche encore plus difficile.
Au sein de cet article, nous allons en effet voir ce qu’est une carte son, quelles sont les caractéristiques qui la composent et quelles sont les questions que vous devriez vous poser avant de faire votre choix.

Quelle est son utilité ?


Une carte son est un convertisseur qui peut communiquer avec un ordinateur. Ce convertisseur convertit le son analogique en numérique (AD) et convertit le son numérique en analogique (DA) pour la diffusion (casque, enceintes…).



Une carte son est déjà inclue dans  votre ordinateur. On dit qu’elle est “interne”.
Ces types de cartes sont suffisantes dans le cadre d’une utilisation basique de l’ordinateur (écouter de la musique, regarder des films…) mais elles s’avèrent vite limitées lorsqu’il s’agit de MAO.

Votre choix va donc se porter sur une carte son "externe".
Pourquoi parle-t-on de carte son externe ? Parce qu’au contraire des cartes son internes, ces cartes ne sont pas directement intégrées dans l’ordinateur. Elles se présentent sous la forme d’un petit boîtier indépendant que vous grefferez à votre système d’écoute classique.


Home Studio

Cette interface vous servira à enregistrer vos instruments et vos voix.

Les cartes son externes ont été conçues spécialement pour les producteurs / compositeurs / musiciens et constituent un élément essentiel de leur panoplie. Si vous vous mettez sérieusement à la composition, il serait donc préférable que vous en possédiez une de bonne qualité, avoir une bonne carte son aide à réduire la latence que tous les musiciens cherchent à éviter. 

Les caractéristiques à connaitre

Connexion à votre ordinateur

Puisque votre carte son est « externe », il faudra bien la brancher à votre ordinateur pour qu’elle fonctionne. Il existe plusieurs types de connexion pour y arriver :

L’USB (2.0 et 3.0) : La plus connue et la plus pratique de toutes car elle est présente sur tous les ordinateurs. Pour des questions de budget et si vous faites de la musique de façon nomade, ce type de connectique sera particulièrement adapté car elles sont généralement auto alimentées pour les plus petits modèles.

Le Firewire : Inventé par Apple au début des années 90, le Firewire permet une transmission à haut débit. Il est donc à privilégier dans le cas de projets musicaux lourds. Cependant, ce type de port n’est présent que sur Mac et a disparu depuis 2012 sur les nouveaux ordinateurs Apple, au au profit du « Thunderbolt » comme sur la Motu Traveler MK3.

Le Thunderbolt : C’est la plus rapide des connectiques. Le Thunderbolt permet un taux de transfert entre 10 et 40 Gb / seconde en fonction de la version (1, 2 ou 3), (contre 400 à 800Mb / s pour le Firewire et l’USB 2.0). Idéal pour sa faible latence et sa stabilité, ce type d’interface n’est présent que sur les ordinateurs Apple depuis 2012 et quelques rares PC.

Apollo Twin MKII
UA Apollo Twin MKII DUO
équipée du Thunderbolt
MOTU 828es
MOTU 828es
équipée du Thunderbolt



L'alimentation


Pour fonctionner, certaines cartes son n’ont pas besoin de sources électriques. On dit qu’elles sont « auto-alimentées » : il suffit de les brancher sur l’ordinateur pour qu’elles fonctionnent.
D’autres au contraire, ont besoin d’être branchées sur secteur pour fonctionner. Une carte son alimentée sur secteur permettra de gérer plus de deux entrées micro avec alimentation Phantom (48V).



Entrées analogiques

Votre carte son externe va vous permettre d’enregistrer des instruments de toutes sortes (micro, guitare, synthétiseur…). Pour ce faire, vous trouverez des entrées dites « analogiques » sur votre carte.
voici les différents types d’entrée :


L’entrée instrument (DI) :
entrée jack
Sous forme de jack 6.35mm asymétrique (TS), Elle va vous permettre d’enregistrer une guitare, une basse ou plus généralement un instrument électro acoustique.




L’entrée XLR :
entrée xlr
L’entrée XLR se destine au branchement des micros sur la carte.


L’entrée combo Jack/XLR :
entrée combo jack rca
Comme son nom l’indique, cette entrée peut recevoir un câble XLR ou un câble jack. (Mais pas de façon simultanée). Très pratique, elle permet d’économiser de la place sur la carte son.


Entrées numériques


En plus des entrées analogiques, la plupart des interfaces audionumériques sont équipées d’entrées/sorties numériques. Elles serviront à canaliser les flux audio numériques d’autres sources elles-mêmes déjà équipées de convertisseurs AD.
Prenons le cas de figure le plus courant avec l’exemple du préampli multicanal Universal Audio 4-710D : vous avez le choix entre acheminer les 4 préamplis micro vers votre carte son en analogique ou en numérique (via un port ADAT).

UA 4-710D
Universal Audio 4-710D


  • Si vous choisissez les entrées analogiques de votre carte son, elle doit disposer d’au moins 4 entrées analogiques de niveau ligne (généralement via une connectique Jack 6.35mm) et c’est cette dernière qui fera la conversion en numérique.
  • Si vous optez pour les entrées numériques de votre carte son, c’est le 4-710D qui fera la conversion.

Quels sont les critères qui vont vous diriger sur l’une ou l’autre de ces solutions ?

  • - Le nombre d’entrées analogiques disponibles sur votre carte son (si vos entrées sont déjà toutes utilisées, vous n’aurez d’autre choix que de passer par les entrées numériques)
  • - La qualité de conversion de votre carte son (si votre carte son se situe dans les premiers prix, il est fort probable que la conversion du 4-710D soit de meilleure qualité et, dans ce cas, privilégiez la sortie numérique du préampli)

 

L’autre intérêt des entrées numériques est de pouvoir gérer de nombreux canaux à l’aide d’un seul câble et ce quasiment sans perte de qualité quelle que soit sa longueur.

Il existe 2 familles de connectiques audionumériques :

1- Les câbles traditionnels, en cuivre :


  • - S/PDIF : La connectique utilisée est généralement le RCA (2 canaux sur un seul port RCA en entrée et 2 canaux sur un seul port RCA en sortie). Tous les câbles numériques S/PDIF sont vendus à l’unité (contrairement aux RCA analogiques vendus par paires) et ont une impédance de 75 Ohms. 
  • - AES/EBU : La connectique est au format XLR symétrique et le câble a une impédance de 110 Ohms. Comme le S/PDIF, vous avez 2 canaux en entrée ou sortie par connectique.
  • - Sub-D : Cette connectique issue du monde de l’informatique véhicule simultanément 8 canaux AES en entrée comme en sortie alors que sa version analogique du Sub-D véhicule 8 canaux dans un seul sens. Là encore, le câble a une impédance de 110 Ohms.
  • - MADI : Le MADI véhicule 64 canaux d’entrées/sorties via un simple câble BNC
2- Les câbles numériques optiques :

  • - ADAT : Ce format véhicule 8 canaux en entrée ou en sortie et le câble est en fibre optique.
  • - MADI : Ce format véhicule 64 canaux d’entrées/sorties via un double câble optique (jusqu’à 2 km !)
  •  

Entrées/sorties MIDI


Aujourd’hui, le MIDI transite principalement via un port USB 2.0 (en provenance de divers contrôleurs : clavier maitres, surfaces de contrôle…). Certaines interfaces sont tout de même équipées d’une entrée / sortie MIDI, qui vous permettra de relier des appareils en MIDI directement.

Pour plus d’infos sur le MIDI, référez-vous au guide complet sur le MIDI.

Les convertisseurs


Les convertisseurs sont sans aucun doute les pièces les plus importantes de votre carte son. Ils permettent de convertir le son analogique en son numérique.
La carte son externe permet d’enregistrer vos instruments sur son ordinateur, le son va donc passer de l’état analogique (crée par l’instrument) à l’état numérique (sur l’ordinateur) grâce aux convertisseurs.
Aujourd’hui, le standard est24 Bits / 192Khz.

SON ANALOGIQUE -> CARTE SON -> SON NUMÉRIQUE

La qualité des convertisseurs aura un impact sur la qualité du son restitué sur votre ordinateur.


Les questions à se poser pour sa carte son


Quel usage allez-vous en faire ?

Si vous êtes seul et que vous souhaitez enregistrer vos morceaux de guitare de temps en temps, une carte son disposant d’une simple entrée jack suffira. Au contraire, si vous jouez en groupe il faudra prévoir une carte son disposant de plusieurs entrées pour pouvoir enregistrer les autres membres. Enfin, si vous êtes un fana des studios et que vous possédez déjà du matériel, vous pourriez avoir envie de vous diriger vers une carte son disposant davantage d’entrées audio numériques qu’analogiques.

De quelles connexions est doté votre ordinateur ?

Faites bien attention aux types de ports présents sur votre ordinateur car c’est en fonction de la présence (ou non) de ces derniers que vous devrez orienter votre choix d’interface (USB, Firewire, ou Thunderbolt). Ensuite, le choix de votre interface dépendra de l’usage que vous voudrez faire de votre carte son. Si vous êtes seul sur votre projet musical, dirigez-vous vers une interface USB qui est la plus pratique est la moins onéreuse des solutions. 

Quels instruments souhaitez-vous enregistrer ?

De ce besoin découlera directement le type d’entrées qu’il vous faudra sur votre carte :

  • Si vous comptez enregistrer du chant ou faire de la prise de son à partir de micros, il vous faudra une ou des entrées XLR sur votre carte.
  • Si vous comptez enregistrer un synthétiseur, une batterie électronique, ou un ampli, il vous faudra une ou des entrées au format jack de niveau ligne.
  • Si vous comptez enregistrer votre guitare ou votre basse en la branchant directement dans votre carte son, alors il vous faudra une ou des entrées au format jack de niveau instrument.

Ce choix est très important car si vous définissez mal vos besoins, vous pourriez vous retrouver avec une carte son toute neuve ne permettant pas de vous enregistrer.




Vous disposez maintenant de toutes les informations nécessaires pour trouver l'interface audio adaptée à votre utilisation.
Si vous avez encore des questions après lecture de cet article, nos conseillers sont à votre écoute au 01 80 38 38 38.



Découvrez notre sélection d'interfaces audio chez SonoVente.com ici


Publié le 01/03/2019 par Marie
Marie
Liens Annexes