Nos Guides
Article mis à jour par Marie
Marie
interface audio motu usb

Comment choisir une carte son externe USB pour Home Studio ?


Vous avez décidé de commencer à enregistrer votre musique sur ordinateur pour créer vos fichiers audio ? Alors il vous faut une carte son externe, également appelée interface audio externe. Elle va constituer le cœur de votre home studio, alors son choix ne doit pas être pris à la légère.

L’interface audio incluse dans tout ordinateur n’est pas destinée à produire de la musique. Elle offre peu de possibilités de connexions et sert basiquement à émettre un son lorsque vous faites une erreur, et reproduire le son de vos jeux vidéo ou vidéos.

D'après des tests effectués à l'aide d'analyseurs de spectre, les cartes audio internes (processeur audio de la carte mère de l’ordinateur) ont un niveau de bruit de fond plus élevé que les cartes son externes. Cela signifie que pour les appareils dont le niveau de bruit de fond est plus bas, vous devrez en fait augmenter le volume de l'enceinte avant que des sifflements ne puissent être entendus. La raison principale en est que tous les composants électriques de tous les appareils sont soumis à des interférences.

L’interface audio externe va aider à améliorer la qualité du son, à obtenir une alimentation fantôme pour vos micros et une amplification pour votre casque, le contrôle global de notre équipement, l'organisation de toutes vos entrées/sorties en un seul appareil, et enfin à faire réduire fortement la latence.

Un point à ne pas négliger dans le choix de votre interface audio externe est son mode d’alimentation. Pour être indépendantes, les interfaces audio « auto-alimentées » sont très pratiques. Elles ne nécessitent pas d’alimentation secteur et s’alimentent via le câble USB relié à votre ordinateur, ce qui vous permet d’enregistrer partout où vous le souhaitez en avion, dans la campagne, en voiture.… Cependant, les cartes son auto-alimentées ont certaines limitations liées à l’énergie (notamment les interfaces assez anciennes). Cetains micros à condensateur nécessitent un voltage très élevé, donc vérifier que la carte audio génère bien le voltage adapté à votre micro.


Qu’est ce qu’une carte son externe ?


La carte son convertit les données audio analogiques du micro en données numériques qui peuvent être stockées sur l'ordinateur et modifiées par un logiciel audio. Elle convertit également les données audio numériques stockées en données audio analogiques afin que les enceintes puissent les lire.

Une carte son externe est un boîtier qui va donc servir d’interface entre votre ordinateur, tous les appareils externes que vous souhaitez enregistrer (micros, instruments, claviers MIDI, effets…) et tous les appareils de monitoring que vous allez y brancher (casques, enceintes de monitoring de studio).

set up audio home studio

La qualité sonore que vous allez capter et celle que vous allez diffuser dépend essentiellement de la carte son externe que vous allez choisir. Toutes les cartes son externes fonctionnent de la même façon, et pourtant leurs prix différent selon des échelles qui vont de 80€ à 4000€ en fonction de leurs caractéristiques, leurs fonctionnalités et la qualité de leurs composants internes.

Sachez qu’ il y a une certaine latence associée à une carte son externe, car un périphérique sur câble est plus éloigné du processeur de votre ordinateur, qu'un périphérique situé juste à l'intérieur de l'ordinateur. Une latence élevée peut entraîner un mauvais alignement des pistes instrumentales et vocales pendant un enregistrement musical. Vous pouvez minimiser cette latence en choisissant un périphérique externe qui utilise l'interface FireWire, Thunderbolt ou un port USB 2.0 haut débit.


Quels sont les différents types de connexions pour les cartes son externes ?


Une interface audio externe utilise une connexion filaire pour transmettre des signaux audio vers et depuis votre logiciel d’enregistrement et de création musicale (également appelé DAW ou séquenceur audio numérique).

Depuis une vingtaine d’années, multitude d’interfaces audio ont vu le jour en USB 1.0 puis USB 2.0, USB 3.0 et maintenant l’USB 3.1. En effet, la norme USB reste le grand classique sur tous les ordinateurs. La grosse différence entre tous ces types d’USB (même si la prise se ressemble) est la vitesse du taux de transfert.

Plus la bande passante de la carte son externe est élevée, moins vous aurez de latence, et plus vous pourrez lire et enregistrer un grand nombre de canaux en simultané.


connecteurs informatiques usb fw tb

- USB 1.0 : Taux de transfert 1.5 Mo/s - Ancien standard qui ne convient que pour des tâches audio minimales.
- USB 2.0 : Taux de transfert 480 Mo/s - Tâches audio basiques, et utilisation de très peu de canaux.
- USB 3.0 : Taux de transfert et bande passante excellente de 5 Go/s pour les applications audio. La norme USB 3.1 Gen 2 atteint même 10 Go/s
- Firewire 400 / Firewire 800 : Taux de transfert de respectivement 400 Mo/s et jusqu’à 3.2 Go/s - Anciennes normes développées par Apple et remplacées par l’USB 3.0 et le Thunderbolt pour l’audio.
- Thunderbolt : Taux de transfert de 10 Gb/s.
- Thunderbolt 2 : Taux de transfert de 20 Gb/s.
- Thunderbolt 3 : Taux de transfert de 40 Gb/s - La connexion la plus rapide à ce jour, qui permet même de chaîner (brancher en série) jusqu’à 6 appareils Thunderbolt sur un même port, sans nécessiter la présence d’un hub ou commutateur réseau. Elle réunit dans un même port le transfert de données, la sortie vidéo et l’alimentation.

Avant de faire l’achat d’une carte son externe USB, Firewire ou Thunderbolt, prenez le temps de vérifier au préalable le type de connecteur qui se trouve sur votre ordinateur. Même si physiquement rien ne différencie un USB 1.0, d’un 2.0 ou 3.0, en branchant votre interface audio en USB 3.0 sur le port USB 1.0 d’un vieil ordinateur, vous n’obtiendrez pas le débit annoncé de 4,8 Go/s !

Notez que la version supérieure d’USB ou de Thunderbolt est rétro-compatible. Cela signifie que vous pourrez brancher une interface audio USB 1.0 ou 2.0 sur le port USB 3.0 de votre ordinateur, mais comme précisé précédemment, l’inverse ne sera pas possible.

D’autre part, il ne suffit pas de disposer d'un port USB-C sur votre ordinateur pour être compatible avec la norme Thunderbolt 3. Même si le port Thunderbolt 3 et USB-C sont au même format (même connecteur), le protocole de transmission des données est différent. Comment distinguer un port Thunderbolt 3 d'un port USB-C? Le port Thunderbolt 3 est toujours placé sous un pictogramme en forme d'éclair. Si vous n'en voyez pas, votre ordinateur dispose d’un port USB-C non compatible Thunderbolt 3.


A quoi correspondent les entrées/sorties sur une carte son externe ?


Sur chaque descriptif d’interface audio / carte son sur le site sonovente.com vous verrez toujours mentionné le nombre d’entrées/sorties (ou E/S). Cela correspond au nombre de canaux audio disponibles sur la carte audio. Le nombre d’E/S est un des éléments les plus importants pour le choix de votre interface. En général, plus une interface possède d’entrées/sorties, plus son prix est élevé.
entrees sorties carte sonCela semble évident, mais plus d'entrées vous permettront d'enregistrer plus de sources simultanément. Des sorties supplémentaires vous permettent de créer des mixes de retour séparés pour différents musiciens pendant la session, ou d'intégrer des équipements externes dans votre flux de travail.

Le nombre d’entrées/sorties indiqué sur la fiche du produit inclut souvent des canaux qui peuvent être ajoutés en connectant du matériel supplémentaire aux entrées numériques. Ce chiffre représente le total des entrées et sorties de l'interface, mais il peut ne pas correspondre au nombre de canaux que vous pouvez enregistrer directement. Pour simplifier, le nombre de connecteurs physiques sur l’interface et le nombre de canaux gérables par l’interface sont souvent différents.


Quelles sont les différents types de connexions sur une carte son externe ?


Les interfaces audio externes sont conçues pour être des solutions audio complètes, très polyvalentes et sont la plupart du temps équipées d’une multitude de connecteurs.

Entrées/sorties analogiques

Les entrées et sorties analogiques permettent de brancher vos micros, vos instruments, vos enceintes de monitoring, votre casque et vos périphériques analogiques. Les connexions analogiques sont en XLR, Jack, mini Jack et/ou RCA.

Entrées/sorties numériques

Les entrées et sorties numériques vous permettent d'étendre les canaux disponibles de votre interface. Vous pouvez les utiliser pour ajouter un préampli externe avec conversion intégrée pour les sessions nécessitant des E/S supplémentaires. Les types courants de connexions numériques sont ADAT Lightpipe, S/PDIF et AES/EBU. Les interfaces avec les E/S numériques vous donnent la possibilité de développer votre configuration par la suite, si vous utilisez de plus en plus de canaux simultanément.

Entrées Hi-Z

Les entrées haute impédance permettant de connecter des guitares, des basses avec des micros passifs ou des synthés, sans avoir à ajouter de boîtier de direct (DI) pour accéder directement aux préamplis. Contrairement aux entrées ligne classiques, ils disposent d'une résistance particulièrement élevée de 500 kΩ à 1 MΩ, ainsi que d'une sensibilité d'entrée plus élevée.

Entrées/sorties MIDI

Les prises MIDI intégrées permettent à votre interface audio de servir également d'interface MIDI. Cela peut vous éviter les tracas liés à la connexion et à la configuration de périphériques supplémentaires pour communiquer avec vos périphériques MIDI.

Sorties monitoring

Les sorties les plus importantes d’une interface audio sont celles destinées à la connexion de vos enceintes de studio, et la présence d’une sortie casque. Les deux sorties sont généralement équipées de commandes de volume supplémentaires.



types de connexions audio

Selon la taille et le prix de l’interface audio externe, le nombre d’entrées/sorties diffère. Plus vous aurez d’entrées/sorties à disposition, plus vous pourrez envoyer de canaux en parallèle pour la sommation analogique dans une console de mixage externe ou un autre traitement analogique. Dans ce dernier cas, il est particulièrement judicieux d'avoir une sortie pour chaque entrée disponible, de sorte que si plusieurs signaux audio sont envoyés en même temps, ils puissent être immédiatement enregistrés sur l'ordinateur.


Qu’est ce que sont les préamplis micro et l’alimentation fantôme sur une carte son externe ?


Un préampli micro a pour rôle d’amplifier le signal généralement très faible d'un micro jusqu'à un niveau approprié pour l'enregistrement. Si vous voulez faire un bon enregistrement à partir d'un micro, vous aurez besoin d'une interface audio avec une entrée micro appropriée et un bon préampli.

Pour les préamplis micro intégrés dans une interface audio, la première condition de base est que le son soit aussi neutre que possible pour qu'il soit exempt de coloration et de bruit de fond. Si vous souhaitez donner une couleur particulière à votre son, il est préférable d’utiliser un préampli externe. Cependant, de tels préamplis coûtent cher. Alternativement, certaines interfaces audio, telles que la ligne Apollo d'Universal Audio avec sa technologie de préampli brevetée Unison ou les variantes UR-RT de Steinberg avec leurs circuits Rupert Neve mixables en option, offrent également des options de coloration sonore très intéressantes.


Art tube mp project

Un préampli micro dispose toujours d'un interrupteur pour activer ou non une tension d’alimentation à 48 volts standardisés, appelée alimentation fantôme.

L'alimentation fantôme 48 volts est une tension d'alimentation supplémentaire absolument nécessaire au bon fonctionnement des micros à condensateur. Si vous branchez un micro à condensateur sur un préampli micro, l'alimentation fantôme 48 volts doit être activée pour que le micro délivre un signal. Dans le cas d’un micro dynamique, aucune alimentation fantôme n’est requise, et ne doit être active.


Que signifie des DSP intégrés sur une carte son externe ?


Certaines marques professionnelles proposent des interfaces audio externes avec DSP intégré, comme Universal Audio, Motu, Apogee, Presonus, RME, Audient. Le DSP (Digital Signal Processing) est un processeur numérique de traitement du signal, qui permet aux interfaces audio de fonctionner comme de puissants appareils autonomes. Il permet de soulager considérablement le CPU de votre ordinateur, et accélère le flux de travail. Cela signifie que vous pouvez acheminer l'audio dans l'interface même sans qu’un logiciel d’enregistrement et de création musicale ne soit en cours d’exécution.


Quelle importance a la fréquence d’échantillonnage d’une carte son externe ?


En dehors du nombre d’entrées/sorties et de la qualité des préamplis micros, un autre aspect important à prendre en compte est la fréquence d’échantillonnage. Plus celle-ci est élevée, meilleure en sera la qualité sonore de l’enregistrement. En effet, la résolution sera plus détaillée, et votre enregistrement bénéficiera d’une plus grande plage dynamique. La résolution est donnée en bits (24 bits étant la norme standard) et la fréquence d’échantillonnage en kHz (les interfaces audio standards sont entre 44.1 kHz et 192 kHz).


forme-d-ondes-audio

Logiciels fournis avec les interfaces audio externes


Afin de garantir que les fonctions intégrées à l'interface audio puissent également interagir de manière flexible avec le logiciel d’enregistrement audio installé sur votre ordinateur, les interfaces audio extenes sont la plupart du temps fournis avec une suite logicielle appropriée. C’est le cas notamment avec les modèles d'interface haut-de-gamme avec de nombreuses entrées/sorties, qui peuvent être facilement connectés à votre DAW préféré à l'aide de leur propre logiciel de mixage.

RME, par exemple, travaille avec ses communications unifiées Fireface avec son propre logiciel TotalMix. Le logiciel dispose d'une matrice de mixage pour acheminer chaque entrée et chaque sortie vers la destination souhaitée et une console de mixage virtuelle où les niveaux des différents canaux peuvent être ajustés.

Un autre exemple similaire est donné par les interfaces Universal Audio Apollo avec leur logiciel de console, qui ressemble à une console de mixage analogique avec canaux simple, bus et effets. Grâce à ce support DSP UAD2, il est également possible d'ajouter des effets d'insert supplémentaires de tous les plug-ins UAD2 disponibles, tels que réverbération, delay, EQ ou compresseur, aux canaux individuels de la console.


Conclusion



Pour trouver le bon modèle d'interface audio, vous devez analyser soigneusement vos besoins d'enregistrement et les aligner avec votre budget éventuel. Si vous débutez, des packs MAO comprenant la carte son externe USB et des logiciels, enceintes, micro, casque vous sont proposés sur sonovente.com.

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur les caractéristiques et fonctionnalités d’une interface audio externe pour Home Studio, il ne vous reste plus qu’à choisir dans nos cartes son ! Nos conseillers se tiennent à votre disposition, du lundi au samedi de 9h à 20h au 01.80.38.38.38.


Article rédigé par Marie Troff
Liens Annexes